Entretien avec Arnaud, utilisateur du LIDAR YellowScan Vx-15

Publié : 28/09/2020 16:24:37 - Catégories : Actualité d'ABOT

Drone LIDAR

 

Aujourd'hui, nous échangeons avec Arnaud, utilisateur des drones de la marque Dji et qui a récemment fait l'acquisition d'un LIDAR YellowScan Vx-15.

 

Bonjour Arnaud, pouvez vous présenter en quelques mots votre société ?

 

Implantés à Bali en Indonésie, nous avons démarré avec « Bali Drone production » il y a bientôt 5 ans avec un simple Dji Phantom 3 Pro. La société est spécialisée dans les prises de vue aériennes par drone principalement, puis nous avons étendus nos services pour les shootings « au sol » suite à une forte demande.

Après 3 ans, la société compte 7 drones, avec une gamme partant du Mavic air aux Inspire 2. Nous sommes également les premiers à proposer des drones à louer. Nous proposions également des services de mapping avec GCP.

En Septembre 2019, j’ai ouvert la nouvelle branche MSDI pour différencier la partie services pour l’industrie et services pour les particuliers et shooting de Bali Drone production. MSDI propose des services photogrammétrie, topographie Lidar, inspection d’asset etc…

 

Présentation drone avec LIDAR

 

Quel(s) drone(s) utilisez vous ?

 

  • Gamme Mavic Air, Phantom 4 pro, et Mavic 2 séries sont principalement pour la location, Nous utilisons le Mavic 2 pro pour les shootings à faible budget.
  • 2x Inspire 2 et X5s pour les shootings de publicité et « shooting commercial »
  • Matrice 600 Pro pour les missions Lidar (et je l’espère plus tard, shooting avec Ronin etc…)
  • Drone fpv (en phase d’entrainement pour proposer bientôt des nouveaux services pour la vidéographie.)

Quel(s) type(s) de mission(s) réalisez vous ?

 

  • Vidéographie et photographie : Real estate, mariage, tourisme, TV Commercial, Evènements spéciaux.
  • Mapping & Lidar : les missions sont principalement pour de futurs projets immobiliers, les clients ont un terrain et ont besoin des courbes de niveau et modèle 3D pour les architectes qui travaillent souvent à distance. Nous avons également fait un mapping corridor au lidar de 25 km il y a deux semaines, pour l’aménagement d’une nouvelle route. Nous avons aussi mappé 1100ha d’une exploitation d’huile de palme pour la reconvertir en mine de charbon, le client avait besoin d’un MNT. Et les prochaines missions pour lesquelles nous attendons une confirmation, sont pour des mines et aussi peut être 15 ‘000ha de foret à comptabiliser. 

 

Pourquoi avez-vous choisi la marque YellowScan ?

 

J’ai choisi YellowScan pour la simplicité d’utilisation et le faible encombrement du système. Étant en Indonésie nous sommes souvent amenés à prendre l’avion, donc nous devons voyager léger. J’ai également choisi YellowScan pour le laser qu’ils intégraient : le Riegl minivux-1UAv qui est une valeur sûre et mondialement reconnue. Leur logiciel CloudStation pour l'extraction de nuage de points est très agréable et simple à utiliser. Le design et l’ergonomie ont également joué sur mon choix, c’est une belle pièce, le look est très soigné, et les clients ont toujours un effet "waouh". Enfin, je suis français et fière de nos produits c’est également une marque de confiance auprès des clients d’avoir du matériel importé d’Europe et non chinois.

Yellowscan

 

Vers quel modèle vous êtes vous êtes vous tourné et pour quelles raisons ?

 

J’ai choisi le système LIDAR Vx-15 car il intègre le minivux comme expliqué ci-dessus. Les raisons sont principalement pour la précision de mesure qu’offre ce laser, le nombre d’échos et la renommée du capteur. Avec ce modèle je peux opérer sur de multiples missions, où d’autres modèles ne pourront pas du fait de leur faible précision par exemple en génie civil. En revanche la densité et nombre de points par seconde est un peu limitant mais pas bloquant.

 

Quelles évolutions attendez-vous dans le futur pour les LIDARs ?

Par ordre de préférence :

 

  1. Un système qui permet d’éviter les obstacles et faire du suivi de terrain plus précis (et plus sure)
  2. Une auto classification, le laser est capable directement de détecter la végétation, building et terrain.
  3. Intégration sur VTOL pour les larges surfaces sans avoir à faire appel aux hélicoptères etc…
  4. Une augmentation du nombre de point/s sans perdre en précision
  5. Capable de faire de la bathymétrie 
  6. Un mix entre le système classique et le slam, qui permettrai de voler plus librement sans perdre en précision.  (Comme voler en manuel autour d’une statue par exemple)

Nous remercions Arnaud pour sa confiance et son retour d'expérience. Vous pouvez retrouver plus d'informations sur ces activités sur le site web de MSDI : https://www.msdi.co.id

Nous remercions également notre partenaire YellowScan pour son sérieux et la qualité de leur service.