Relevés photogrammétriques par drone

L’utilisation de drones pour la photogrammétrie, l’orthophotographie et la topographie se démocratise et offre des possibilités d’utilisation novatrices.

Le travail des mines, carrières et terrassement est facilité par l’usage des drones. En effet, le drone professionnel pour la photogrammétrie sera un atout majeur dans votre activité. La sécurité de l’opérateur est assurée et les relevés topographiques sont réalisés bien plus rapidement. La précision et la rapidité de l’action feront la différence et renforcera votre expertise métier.

L’apport d’un drone est un véritable avantage pour un géomètre ou un topographe. La simplicité d’utilisation, l’automatisation et la connexion facilité avec les logiciels de traitement des données (Pix4D par exemple) permettent aux drones de photogrammétrie  d’offrir des performances assez incroyables.

Abot propose une large gamme d’aéronefs disposant de capteurs haute définition particulièrement dédiés à la photogrammétrie et l’orthophotographie. Les drones que nous proposons disposent d’une précision centimétrique grâce à de multiples capteurs électroniques : altimètres, capteurs barométriques, GPS, GPS RTK. Cette précision permet de géotagger vos prises de vue aériennes avec un très haute précision (de l’ordre du centimètre).

Abot est aussi revendeur des solutions Pix4D, logiciels de post traitement, dédiés notamment aux drones de photogrammétrie. Ils vous permettront d’effectuer une modélisation 3D, un mappage (cartographie aérienne) ou de l’exploitation de données. Nos experts ont été certifiés par Pix4D sur leurs compétences à utiliser les logiciels de photogrammétrie et d’orthophotographie de la marque.

Les drones pour la photogrammétrie sont équipés, ou peuvent être équipés, de très bons capteurs photographiques qui permettront une prise de vue qualitative. Des machines comme le Phantom 4 Pro offrent un excellent rapport qualité prix tout en proposant un capteur performant (1 pouce 20 mégapixels dans le cas du Phantom 4 Pro). Il est aussi possibles d’utiliser des drones photogrammétriques plus imposant comme le DJI Inspire 2 qui peut se voir équiper d’une Zenmuse X5S (capteur CMOS micro 4/3 de 20.8 mégapixels).

Domaines d’application

Mines et carrières par drone

Mines et carrières

L’usage des drones permet des prises de mesures précises et garantit la sécurité de l’opérateur. Gain de temps assuré pour des prestations de qualité.

 

  • Orthophotos haute résolution
  • Modèle numérique de surface/terrain
  • Etude topographique
  • Calcul de cubatures
  • Inspection de parois
  • Monitoring environnemental
  • Modélisation des stocks
  • Aéromagnétisme
Topographie drone

TOPOGRAPHIE

Grâce à l’acquisition de données et aux mesures prises, vous aurez un état des lieux d’une manière précise et rapide.

 

  • Transcriptions à l’échelle
  • Relevés de terrains
  • Génération d’orthophotos
  • Mesures de distances
  • Reconstitution 3D de terrains
  • Relevé d’arpentage
  • Relevé de surfaces verticales
  • Plans d’élévation
Surveillance et inspection

surveillance et inspection

L’utilisation du drone permet un traitement et une prise de données qui facilitent la gestion de tous vos projets.

 

  • Surveillance des ouvrages de production
  • Surveillance de zones à risques
  • Surveillance du littoral et érosion
  • Evaluation de dégâts
  • Inspection technique
  • Inspection d’installations industrielles
  • Contrôle de grues BTP et portuaires
  • Contrôle de points de fixation

Drones photogrammétriques : Nos solutions

ABOT offre une large gamme de drones et de capteurs pour la photogrammétrie qui permettent de répondre à toutes vos problématiques. Les caméras et la technologie des drones vous facilitent une prise de mesures rapide et précise. La récolte et le traitement des données vous donnent la possibilité de réaliser des missions de qualité dans votre domaine, en assurant la sécurité de votre personnel.

Dans la réalisation de relevés photogrammétriques ou topographiques, la partie hardware et tout aussi importante que la partie software. Abot a construit son offre afin de vous proposer des solutions « clé en main », d’un excellent rapport qualité / prix, très faciles à mettre en oeuvre, et donc très rentables.

Notre équipe d’experts est là pour vous accompagner dans votre recherche de solutions de photogrammétrie par drone, et nous sommes disponibles pour répondre à toutes les questions que vous pourriez vous poser.

Une technique au service des professionnels

Les techniques de photogrammétrie par drone assurent des relevés rapides. Le gain de temps est significatif en comparaison à l’inspection humaine, le risque d’accident pour les employés chargés de certaines inspections est rendu quasiment nul.

Grâce à une précision centimétrique, une belle autonomie et des capteurs toujours plus performants, les drones se relèvent être la nouvelle arme pour les géomètres et topographes en quête de performance, et de solutions novatrices pour optimiser leur activité. Le drone offrira en supplément une forte connectivité aux applications de traitement de données, un retour vidéo en direct des images captées et une très grande facilité d’utilisation.

Il n’est plus nécessaire d’arpenter l’ensemble d’une carrière ou d’un site, il vous suffira de le survoler avec le drone photogrammétrique de manière automatique grâce à un logiciel ou une application dédié au plan de vol. La technique de la photogrammétrie vous permettra d’obtenir un relevé précis et dense : jusqu’à quelques millimètres de précision.

 

Qualité des données

La qualité des données collectées est meilleure. La modélisation 3D des structures permet un meilleur suivi et l’exploitation de données en est facilitée. Généralement, la surveillance des ouvrages permet de déterminer les défauts et les fissures de ces derniers. Le diagnostic est posé rapidement. Les donneurs d’ordre ou prestataires peuvent ainsi traiter l’information et proposer des actions.

La caméra embarquée sur le drone permet une modélisation en 3D grâce au logiciel de traitement stéréoscopique, où il est possible de réaliser des mesures de longueurs, de surfaces, volumes et ainsi obtenir une cartographie précise. La technique de la photogrammétrie consiste en la modélisation géométrique de plusieurs images, et la prise de mesures dans celles-ci grâce à la parallaxe entre les différents points de vue.

Le logiciel PIX4D permet de transformer les photographies en nuages de points, maillage 3D texturé, orthophoto, etc… Il a été conçu pour fonctionner de manière optimale avec les drones. Grâce à de judicieux partenariats, de nombreux drones (DJI, Yuneec etc) sont directement compatibles avec les softwares de la marque.

 

Améliorer sa productivité

L’usage du drone pour les applications de photogrammétrie permet aux professionnels d’être plus efficaces et réactifs dans les missions. Le drone peut parcourir jusqu’à 100ha en 30min de vol, la rentabilité de son investissement est rapidement mesurable.

L’un des points fondamentaux dans l’usage d’un drone pour la photogrammétrie vient de la possibilité d’automatisation des vols. Un drone photogrammétrique peut enregistrer un parcours et l’effectuer de manière itérative dans des laps de temps donnés. Autre point clé, ils sont extrêmement précis et effectuent le même parcours au décimètre près, quelles que soient les conditions de vol.

Les exploitants de carrières, les géomètres, les architectes, les professionnels des travaux publics, ou encore dans les domaines de l’archéologie, autant de métiers, de professionnels qui ont saisit et qui saisiront l’occasion d’optimiser les dépenses d’exploitations, de réaliser les missions de manière plus rapides et en toute sécurité.

 

 Une réglementation  à respecter

La photogrammétrie par drone est régie, en France, par les lois couvrants l’usage des aéronefs télépilotés. De par ses spécificités, la photogrammétrie impose parfois le survol de zones habités, ou de se trouver à proximité de personnes, ce qui place ces vols dans le cadre du scénario S3 de la DGAC. Celui-ci impose plusieurs spécificités au drone photogrammétrique, ainsi qu’à la société exploitante.

L’usage des drones en France impose aux pilotes de suivre une formation pratique et d’obtenir un brevet théorique (brevet théorique drone actuellement, anciennement le brevet théorique ULM était demandé). Les drones doivent être homologués pour les scénarios de vol définis et la société exploitante doit avoir déposé un manuel d’activités particulières (MAP) auprès de la DGAC.

ABOT est là pour vous accompagner dans ces démarches et nous nous mettons à votre service pour répondre à l’ensemble de vos questions concernant l’usage d’un drone pour la photogrammétrie, que ce soit en France ou à travers le monde.

BESOIN D'INFORMATIONS POUR VOTRE PROJET ?
CONTACTEZ-NOUS

Toute l'équipe d'ABOT se tient à votre disposition pour toutes vos demandes d'information / de cotation. Quel que soit votre métier nous avons une solution pour répondre à vos besoins.

Vous souhaitez en savoir plus sur les drones professionnels, ou nous faire part d'un besoin spécifique ? Notre équipe d'experts est là pour vous répondre.

Contactez-nous

2 + 1 =